Latest Posts

Une journée dans la région d’Uji

Une journée dans la région d’Uji

Nous sommes au mois de novembre et le ciel est bleu azur. Il doit faire à peu près 22 degrés. Le temps est idéal pour une visite guidée dans le sud de Kyoto et plus précisément la région d’Uji. Cette journée sera consacrée au thé, mais également au temple Byodo-in qui fait parti de l’itinéraire. Le mois de novembre est une période très agréable au Japon, où le temps est généralement assez sec et ensoleillé. Vous le verrez, cela nous permettra de profiter à fond des « momiji » et des jolies couleurs de l’automne nippon.

En sortant de mon hôtel, et toujours après un passage au Starbucks, je longe les bords de la rivière Kamogawa pour rejoindre mon groupe. Les bâtiments se reflètent dans l’eau et je peux observer quelques beaux oiseaux que je prends immédiatement en photo avec mon Nikon. Il est 9h30 et je rejoins mon groupe, qui se compose uniquement de français, et d’un guide francophone, Daisuke. En temps normal je ne suis pas très fan d’excursions en groupe, mais celle-là regroupait pas mal de choses intéressantes, et surtout je n’aurais pas pu visiter seul les plantations de thé sans voiture. Réservée via le site « Vivre le Japon », qui propose de belles excursions dans tout le pays, cette journée complète ne vous coûtera que 9000 yens, soit l’équivalent de 70 euros par personne environ, transport et déjeuner compris. Attention, cette excursion n’est disponible qu’à des dates précises.


À la découverte des plantations de thé –

Nous prenons le métro, direction le sud de Kyoto et la petite ville d’Uji. Après 30mn de train, nous arrivons à la station qui porte le nom de la ville, et nous terminons le trajet en voiture. Nous allons directement chez des producteurs visiter leur plantation. Sur la route, nous passons par de magnifiques vallées encaissées qui regorgent de couleurs automnales. Impossible de ne pas s’arrêter pour faire quelques photos car le paysage est tout simplement magnifique.

Les bords de la rivière Kamogawa à Kyoto
La rivière Uji, qui traverse la ville éponyme

Après 40mn de voiture, nous arrivons à destination. Autour de nous, des théiers à perte de vue, avec ici et là quelques habitations et centres de stockage. Ce petit couple de producteurs, adorable, nous reçoit chez eux pour nous expliquer le métier. Ils produisent du thé vert qu’ils vendent ici, au Japon, mais également en grande majorité en Mongolie. Le couple nous explique également les différentes sortes de thé existants, récoltés à différents moments de l’année, et qui influent sur sa qualité et son prix.

Je ne suis pas assez calé sur le thé japonais pour vous en dire davantage, mais qu’on apprécie ou non cette boisson, la visite d’une telle plantation, exploitée de manière traditionnelle, est assez magique. La maison du couple est en bois, et l’entrepôt, également en bois, est rempli de sacs de feuilles de thé prêts à partir. À l’extérieur, les théiers sont parfaitement alignés, et les feuilles de thé ont été récoltées par des machines modernes qui laissent derrière elles des arbres taillés au millimètres près. Cela crée un paysage très photogénique, à la japonaise, où tout est propre et ordonné.

Le charmant couple qui nous a reçu dans la plantation

Pour déjeuner, nous retournons vers le centre ville où nous longeons la rivière Uji sous un magnifique soleil et des températures toujours très agréables. Nous apercevons quelques jeunes japonaises en « yukata » qui se prennent en photo au bord de l’eau. Les yukatas qu’elles portent sont très souvent des yukatas à louer, et vous retrouverez ces magasins de locations aux abords des sites touristiques. Le guide nous a réservé un restaurant traditionnel de tempuras qui donne directement sur la rivière. Le cadre est absolument superbe, et encore une fois le temps participe à la réussite de cette journée.

Déjeuner au bord de la rivière, sur un bateau restaurant

Après déjeuner, nous continuons la visite des plantations dans la région limitrophe de Wazuka. Le relief y est beaucoup plus vallonné, et là aussi des champs de thé à perte de vue qui créent de magnifiques paysages. Nous nous arrêtons dans un petit café typiquement japonais, planté au beau milieu de ces champs. À l’intérieur, vous pouvez déguster une boisson devant une grande baie vitrée qui offre une vue magnifique sur les plantations de thé. Cela crée un environnement très chaleureux, propice à la contemplation, que l’on retrouve beaucoup dans la culture japonaise bouddhiste et shintoïste, où le respect de la nature est un élément centrale du mode de vie.

La rigueur japonaise crée des paysages très photogéniques
Les théiers sont adossés à flanc de collines

La cérémonie du thé –

Nous retournons chez le couple de producteurs où un élément important de la journée se prépare, la cérémonie du thé. Réputée dans le monde entier, cette cérémonie séculaire s’appuie sur un ensemble de rituels traditionnels propres à la culture japonaise. La maîtresse de maison s’exécute dans des gestes minutieux, inlassablement répétés dans un soucis de perfection. Nous participons nous aussi, et pour cette cérémonie nous utilisons du thé « matcha », un des thés les plus nobles. Notre guide, Daisuke, ne manque pas de nous traduire toutes les explications que le couple nous donne. Assis en tailleur sur le tatami, nous goûtons ainsi successivement à 6 où 7 sortes de différents thés verts nippons.

Assister à une cérémonie du thé au Japon est une expérience hors du commun, et certains touristes s’y rendent exprès pour ça. Une telle cérémonie vous plonge dans le Japon traditionnel, un Japon codifié qui vous raconte une histoire et vous fera vivre quelque chose d’exceptionnel. Vous ne pourrez pas en sortir indifférent, même si le thé ne vous intéresse pas plus que ça, car vous observez ici une part intime et privilégiée de la culture japonaise.

Ici du thé « Genmaicha » avec des gains de riz
Les feuilles de thé sont réduites en poudre, pour donner du thé « matcha »
Voici les 8 différents types de thés verts japonais

Le temple de Byodo-in –

En quittant la plantation, nous nous dirigeons vers la fin de cette journée d’excursion avec la visite du temple de Byodo-in. Nous arrivons au moment où le soleil descend dans le ciel, et où ses derniers rayons viennent frapper les arbres colorés de l’automne. Le spectacle est magnifique, et le rouge des érables se confond avec le rouge du temple. Le bâtiment se reflète également dans l’eau, et tout le monde, moi le premier, dégaine son appareil photo. Nous attendons patiemment que le soleil disparaisse pour laisser place à un ciel rose sublime. Après avoir fait le tour du site, vous aurez accès au petit musée Byodo-in, qui regroupe pas mal d’objets relatants l’histoire du temple.

Ce complexe se visite assez rapidement, mais la beauté du temple vaut le passage, grâce en particulier à son parc rempli d’érables. Le Byodo-in est un sanctuaire majeur de la région de Kyoto, facilement accessible depuis la gare centrale. C’est donc idéal pour une demi-journée d’excursion si vous logez à Kyoto. Pour ceux qui peuvent conduire au Japon, vous pourrez prolonger la visite dans les plantations de thé de toute la région d’Uji et de celle de Wazuka, quasiment vides de touristes.

Les « momiji » font toujours leur effet

En quittant la campagne japonaise –

En quittant le complexe, nous rejoignons la gare d’Uji en passant par une grande rue traditionnelle bordée de magasins et d’échoppes proposants des produits au goût de thé matcha. Les gourmands auront de quoi faire entre les glaces, les gaufres, les mochis et autres gâteaux. Puis, nous reprenons le train pour rentrer à Kyoto. C’est la fin d’une journée pleine d’émotions, où tout nos sens ont été en éveil grâce à la beauté que dégage ce pays, le Japon. Ayant pas mal voyagé, il n’y a pour moi que le Japon pour vous émerveiller à ce point, ce pays où la beauté est à la fois visuelle et spirituelle. Cette journée est une journée type de ce que l’archipel nippon a de plus beau à vous offrir.

Comme d’habitude, j’espère que cet article vous aura donné envie de voyager au Japon et de découvrir cette jolie région d’Uji. N’hésitez pas à laisser vos commentaires et à me poser vos questions. Retrouvez moi également sur mon compte Instagram @hugoatokyo

Joli coucher de soleil sur les plantations
L’entrée du musée

Latest Posts

Don't Miss