Latest Posts

Gotokuji Temple in Tokyo

Aujourd’hui nous allons visiter le célèbre temple Gotokuji, situé dans la banlieue ouest de Tokyo, et plus précisément dans l’arrondissement de Setagaya. Ce temple bouddhiste est dédié aux chats, très nombreux sur l’archipel nippon, et constitue une belle halte dans la bouillonnante Tokyo.

Les chats ont leur journée au Japon, le 22 février, et sont le symbole de la fortune et de la prospérité au pays du soleil levant. Vous les trouverez un peu partout à Tokyo, à la ville comme à la campagne, attendant patiemment un morceau de poisson à la sortie d’un izakaya, ou sur le pas de la porte d’une maison, faisant la sieste.

L’arrondissement de Setagaya est très facilement accessible en métro depuis le centre de Tokyo. Il ne vous faudra qu’une quinzaine de minutes pour rejoindre la station Gotokuji, sur la ligne Odakyu, depuis l’arrondissement de Shinjuku ou de Shibuya. Setagaya est un quartier majoritairement résidentiel, mais il y fait bon flâner par une jolie journée de printemps ou d’automne, appréciant la vie locale et le calme qui y règne.

Le trajet est rapide depuis le cœur de Tokyo

Le temple de Gotokuji est au final un complexe comprenant plusieurs bâtiments en bois, traditionnels, ainsi qu’un cimetière. Plutôt éloigné des centres touristiques habituels, une balade dans ce complexe vous fera oublier pour une heure ou deux l’agitation d’autres quartiers de la capitale. Ici, pas de bus qui déversent des flots entiers de touristes, mais surtout des tokyoïtes qui viennent prier pour leur bonne fortune.

Vous pourrez observer une très jolie pagode traditionnelle à 3 étages, avec de nombreux éléments décoratifs, dont des chats. Autour des bâtiments en bois, de nombreux érables colorent le parc de rouge, de jaune et d’orange en novembre. Si vous décidez d’y aller au printemps, vous pourrez photographier de beaux cerisiers en fleur. Choisissez bien votre journée pour visiter le complexe, tout se fait en extérieur et il n’y a rien pour vous abriter. Avec un peu de soleil, les momiji du parc sont magnifiques.

Un exemple de pagode à 3 étages
Les plaques de vœux en bois, appelées aussi « ema »
En automne, les couleurs des momiji apparaissent

Mais l’élément central du temple, c’est bien ces centaines de figurines de chat, le Maneki-Neko ou littéralement « le chat qui invite » avec sa patte levée. Les uns à cotés des autres, ils forment une marée de chats rouges et blancs, propices à la méditation, la prière, ou encore la photographie. Vous pouvez acheter votre statuette de chat à la boutique du complexe, et venir le déposer à côté des autres petits félins de plâtre. On se prête facilement au jeu, et c’est aussi pour ça que ce temple de Gotokuji est un peu particulier.

Faites également un tour au cimetière, surtout si vous n’avez jamais vu de cimetière japonais. Assez différents de nos cimetières européens, ils sont bien entretenus et agréables à parcourir. Enfin, plutôt que de quitter l’arrondissement de Setagaya dès la visite du complexe terminée, je ne peux que vous conseiller de vous diriger au parc de Kinuta pour un pique-nique sous les cerisiers en fleurs. Un moment magique et plus tranquille que dans les parcs bondés de Yoyogi ou de Gyoen. Les bords de la rivière Tamagawa sont également très appréciés par la population locale quand le temps est au rendez-vous.

Au final, ce temple de Gotokuji vous permet d’arpenter un quartier périphérique de Tokyo, loin des masses touristiques et de la frénésie urbaine. Prenez le temps de découvrir un autre visage de la vieille Edo, plus calme et animé par une vie locale décontractée. Ce temple dédié aux chats, le parc de Kinuta, les cafés locaux et autres boutiques sont amplement suffisants pour vous tenir en haleine une journée complète. Alors ne manquez pas l’opportunité de découvrir un Tokyo « local » et « kawaii ».

Voilà, j’espère que vous aurez apprécié cet article ! N’hésitez pas à laisser vos commentaires, et si vous avez des questions, j’y répondrai avec plaisir. En attendant, et si vous aimez le Japon et la photographie, vous pouvez me suivre sur Instagram @hugoatokyo 

Latest Posts

Don't Miss