À la une, Guides, Mode de Vie

CONDUIRE AU JAPON, choses à savoir avant de venir

En venant en voyage au Japon, il peut être utile de vouloir pouvoir conduire pour être en mesure d’aller dans les endroits difficiles d’accès par train ou pas bus si ces endroits se trouvent en dehors des zones urbaines majeures.

Il y a au total trois méthodes pour cela :

  • Passer d’un permis de conduire étranger à un permis de conduire japonais,
  • Conduire avec un permis de conduire étranger,
  • Conduire avec un permis de conduire international.

Ci-dessous, vous trouverez des explications sur chacune de ces méthodes.

I. Passer d’un permis de conduire étranger à un permis de conduire japonais

Si vous avez un permis de conduire étranger, vous pouvez passer à un permis de conduire japonais au centre des permis de conduire de chaque division administrative.

Pour changer votre permis de conduire étranger, il faut respecter les deux conditions suivantes :

– Le permis de conduire étranger doit être valide (il n’est pas possible de faire le changement si le permis de conduire est expiré)

  • Vous devez être capable de prouver que vous êtes resté dans le pays d’obtention du permis plus de trois mois après le jour où vous avez acquis votre permis de conduire étranger.

La procédure générale de modification du permis de conduire au centre des permis de conduire est la suivante :

1. Soumettre le formulaire de demande

2. Test de capacité

3. Confirmation des connaissances du code de la route

4. Confirmation des compétences de conduite (la piste de conduite se trouve au centre des permis de conduire)

5. Obtention du permis de conduire japonais

 

II. Conduire avec un permis de conduire étranger

Si vous possédez un permis de conduire délivré dans l’un des pays ou régions suivants :

  • La Suisse,
  • L’Allemagne,
  • La France,
  • La Belgique,
  • La Slovénie,
  • Monaco,
  • Taïwan;

Et, si vous transportez une traduction japonaise de votre permis, alors vous pourrez conduire et louer des voitures au Japon en accordance avec les lois du pays.

Pour conduire ou louer une voiture au Japon, vous devez toujours avoir avec vous la traduction japonaise du permis de conduire ainsi que le permis original.

En utilisant la traduction, vous pouvez conduire et louer des voitures au Japon pendant une période de un an à compter de la date d’entrée au Japon. (Si vous quittez le Japon puis y rentrez de nouveau, vous bénéficierez d’une année supplémentaire à compter de la date de votre nouvelle entrée).

Pour confirmer le nombre de jours écoulés depuis votre date d’entrée, vous pourriez être invité à présenter un passeport auprès des agents de police en conduisant.

Lorsque la période de un an depuis votre date d’entrée au Japon est écoulé, vous ne pourrez pas conduire ni louer de voitures au Japon même si vous êtes en possession de la traduction de votre permis de conduire. Si vous restez au Japon pour une longue période et que vous conduisez, nous vous recommandons de changer votre permis en permis de conduire japonais. La traduction japonaise peut également être utilisée pour les formalités de changement de licence.

 

III. Conduire avec un permis de conduire international

Avec un permis de conduire international délivré dans un pays étranger en vertu de la Convention sur la circulation routière (Convention de Genève du 19 septembre 1949), vous pouvez conduire et louer des voitures au Japon conformément aux lois japonaises.

La conduite et la location de voitures avec permis de conduire international assujetti à une convention autre que celle mentionnée ci-dessus (telle que la Convention de Vienne de 1968) n’est pas autorisée.

Il est possible de conduire et de louer des voitures avec un permis de conduire international pour une période d’un maximum de un an à partir du jour votre entrée au Japon (si vous quittez le Japon puis y rentrez de nouveau, vous bénéficierez d’une année supplémentaire à compter de la date de votre nouvelle entrée).

Cependant, les conditions sont différentes pour ceux qui résident au Japon. Veuillez contacter le centre de licence qui a compétence sur votre lieu de résidence pour plus de détails.

Lorsque la période de un an depuis votre date d’entrée au Japon passe, vous ne pourrez plus conduire ni louer de voitures avec un permis de conduire international. Si vous restez au Japon pour une longue période et que vous conduisez, il est recommandé de changer son permis en permis de conduire japonais.

De plus, si vous avez des questions sur le permis de conduire international, contactez directement chaque centre de licence.

About the author

Related Posts

Leave a Reply

Leave a Reply